Orphelins de Duplessis

le 21 février 1999


``Le Cardinal Turcotte aura ses preuves !'' - Le Comité des orphelins de Duplessis

Le Comité des orphelins de Duplessis a réagi vivement aux commentaires du Cardinal Jean Claude Turcotte qui durant les derniers jours s'adressait aux médias et prenait une position de non-recevoir dans le cas des orphelins de Duplessis. Il est notamment intervenu sur les ondes de la station de radio montréalaise CKAC et dans les grands quotidiens où l'on a rapporté ses propos entre autres dans le Journal de Montréal de samedi, titré : ``Le Cardinal Turcotte estime que les orphelins de Duplessis ne méritent pas d'excuses.'' On lui attribue la citation suivante : ``Si le gouvernement de l'époque n'a pas assumé ses responsabilités, qu'il s'excuse ! Si les médecins n'ont pas fait leur job, qu'on les poursuive ! Mais si les soeurs ont mal agi, qu'on en fasse la preuve !'' En réponse à la question d'abus d'enfants dans les orphelinats sous la juridiction des communautés religieuses catholiques, il a répété des propos semblables concernant les abus au moins à une autre occasion vendredi dernier à l'émission du midi de CKAC. ``Ca, mais en tout cas on a à faire la preuve de ça'' Ces propos démontrent clairement que le Cardinal Turcotte ignore la nature et l'étendu des abus vécus par ces enfants; le fait qu'il exige des preuves formelles ne laisse que très peu de choix au Comité des orphelins de Duplessis, soit présenter les preuves demandées par le Cardinal, avec les médias comme témoin, afin d'éliminer tout doute que le public pourrait entretenir sur la véracité de leurs propos. Cette présentation des faits établira clairement le bien fondé de la requête des orphelins de Duplessis pour que soit tenue une enquête publique, requête officiellement formulée au Premier Ministre Bouchard dans une lettre datée du 4 février dernier.

Puisque le Cardinal, de par ses récentes déclarations, met en doute l'existence d'éléments de preuve, Bruno Roy, le président du Comité des orphelins de Duplessis, a déclaré : ``Le Cardinal Turcotte aura les preuves qu'il nous a demandées.'' Le Comité s'engage à présenter quelques-uns des dossiers types et particulièrement accablants qui résument le mieux les situations vécues par ces innocentes victimes. Lors de cette rencontre qui est maintenant jugée nécessaire par le Comité, il y aura témoignages et dépôt de documents d'époque, de dossiers médicaux, entre autres, le dossier de Monsieur Hervé Bertrand qui dit avoir été sodomisé une trentaine de fois par le personnel du Mont-Providence. A cet effet, il y aura dépôt de son dossier médical. Monsieur Bertrand est prêt à se soumettre au test du polygraphe, à l'effet qu'il fut violé et violenté pendant son séjour dans cette institution, encore notoire aujourd'hui : l'hôpital psychiatrique Rivières-des-Prairies. De plus, le dossier de Monsieur Bertrand le décrit comme débile mental, ce qui fut réfuté par un psychiatre en 1994 et qui écrit : ``Il ne présentait aucune pathologie psychiatrique, ni retard mental.'' D'autres orphelins de Duplessis se disent prêts à reprendre le geste de Monsieur Bertrand et d'apporter leurs preuves. Ceci afin d'obtenir justice. Un dossier qui traîne sur le bureau du Premier Ministre Bouchard depuis plus de deux ans, le même Premier Ministre qui devant l'Assemblé nationale et ce, à plusieurs reprises depuis 1997, promettait son implication personnelle et qu'une proposition de règlement serait tablée dans quelques semaines tout au plus et ce, à l'Assemblée nationale en 1998.

A cet effet, Monsieur Roy a déclaré espérer que l'Eglise de Monseigneur Turcotte usera de toute son influence, une fois la preuve établie devant lui, afin que Monsieur Bouchard agisse dans les plus brefs délais et mette en marche une enquête publique. Le Comité des orphelins espère ainsi donc obtenir justice le plus rapidement possible.

Selon Monsieur Roy, ``Le Cardinal nous dit que ce qui manque ce sont des preuves, les preuves nous les avons, la seule chose qu'il a à faire, s'il est sincère, c'est de nous rencontrer, ce n'est pas beaucoup demander !''


Manifestation en camisoles de force
Index du Site
Make your own free website on Tripod.com