ORPHELINS DE DUPLESSIS

le 2 fév.


Comité des orphelins de Duplessis - LE COLLEGE DES MEDECINS TENTE DE CAMOUFLER LES FAITS

Le Comité des orphelins de Duplessis a voulu réagir publiquement à une lettre reçue hier du Président du Collège des médecins, le Dr Yves Lamontagne. Cette lettre insinue que si le Collège des médecins n'agit pas dans ce dossier depuis deux ans, ce serait la faute des victimes... et qu'elles auraient elles-mêmes ``scellé'' l'issu des démarches. Quelques faits importants méritent d'être rappelés. Pendant les années 40 à 60, des médecins du Québec à l'emploi des communautés religieuses ont falsifié les dossiers médicaux d'enfants normaux, déclarant des centaines d'enfants ``débile mental'' et ``arriéré mental'', ce qui permis leur internement dans des asiles psychiatriques. Aujourd'hui, ces victimes apprennent que leur dossier n'a aucunement évolué depuis deux ans.

Bruno Roy, président du Comité des orphelins de Duplessis, a posé, dans une lettre acheminée ce matin, deux questions claires au Président du Collège des médecins :

    1. Est-ce que le Collège des médecins va reconnaître les faits et
       s'excuser au nom de la profession pour la falsification des dossiers
       médicaux de ces enfants et les séquelles qui s'ensuivirent ?
    2. Est-ce que le Collège des médecins mettra sur pied un programme qui
       permettra, aux victimes qui traînent toujours le poids de ses
       faussetés dans leurs dossiers médicaux, de voir enfin ceux-ci
       corrigés ?

Selon Bruno Roy : ``Le Dr Lamontagne, qui est pourtant un psychiatre, devrait comprendre que les victimes méritent mieux et qu'elles peuvent se sentir encore une fois lésées par le refus de bouger de la part du Collège des médecins du Québec.'' De plus M. Roy a déclaré : ``Il appartient au Collège des médecins d'annoncer dès aujourd'hui son intention d'agir et de reconnaître la responsabilité de la profession médicale dans cette tragique partie de l'histoire du Québec. Il faut que le Collège des médecins permette à ceux qui furent faussement étiquetés ``débile mental et arriéré mental'' de rayer ces faussetés de leur dossier.''

Make your own free website on Tripod.com