DUPLESSIS' ORPHANS

Copied from Le Devoir

Le mardi 29 mai 2001


Landry entend régler sous peu le dossier des Orphelins de Duplessis

Presse canadienne

Varennes - Le gouvernement du Québec entend régler rapidement le dossier des Orphelins de Duplessis.

C'est ce qu'a déclaré le premier ministre québécois Bernard Landry hier matin, à l'occasion de l'inauguration d'une usine d'Air Liquide à Varennes.

«La prise de position des centrales syndicales va accélérer une réflexion qui était déjà commencée à l'intérieur du gouvernement à partir des travaux du Protecteur du citoyen et à partir de certaines réactions décelées chez les Orphelins, dont la position s'est modifiée», a indiqué M. Landry.

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) et la Centrale des syndicats nationaux (CSN) ont donné leur appui dimanche aux Orphelins de Duplessis, des personnes qui ont été internées, alors qu'elles étaient enfants, dans des hôpitaux psychiatriques dans les années 1940 et 1950.

Un ami de longue date

Dans son rapport, le Protecteur du citoyen a recommandé un règlement sans égard à la faute.

L'ancien premier ministre Lucien Bouchard avait offert une somme de trois millions de dollars aux Orphelins, sous forme de services. Les Orphelins, insultés, avaient rejeté ce règlement.

«C'est une chose que, dans un sens ou dans l'autre, je voudrais voir réglée sous peu», a déclaré le premier ministre actuel, M. Landry.

Le président du Comité d'appui pour la justice aux Orphelins de Duplessis, le docteur Denis Lazure, est un ami de longue date de M. Landry.

Make your own free website on Tripod.com