Make your own free website on Tripod.com
Version Française

DUPLESSIS' ORPHANS

Central labour unions urge Premier Bernard Landry to act on the Duplessis Orphans issue



Montreal, Sunday, May 27, 2001 - The CSN, CSQ and FTQ central labour unions have announced their joint support for the cause of the Duplessis Orphans. Central labour unon leaders join the hundreds of victims illegally interned in psychiatric asylums as children, and this for an average of ten years, in calling on Premier Bernard Landry to take action. Union leaders are asking the Premier to offer victims a fair settlement, as has been done elsewhere in Canada. Judging that the time has come to draw the Quebec government's and the public's attention to the clear lack of compression and justice shown so far in this case, the central labour unions are essentially asking that the Quebec government quickly move to action.

Central labour union leaders Marc Laviolette (CSN), Monque Richard (CSQ) and Henri Massé (FTQ) also take the opportunity to remind Premier Landry that the tools of justice must immediately be put to work in this case. Union spokespersons said "Today, the Duplessis Orphans are calling for justice; the facts have been documented. Furthermore, public opinion surveys show that the majority of the Quebec population is sympathetic to the Duplessis Orphans' plight. The federal government and several other provinces are ahead of us in terms of compensation for institutional abuse committed towards children. It's time for us to catch up. Justice in Quebec must apply to the disadvantaged members of our society, including the Duplessis Orphans."

Bruno Roy, President of the Duplessis Orphans Committee, added, "The time has come to put an end to the suffering of the victims who are still waiting for the government to take action so as to end this historical injustice."

On behalf of the Support Committee for Justice for the Duplessis Orphans, Dr. Denis Lazure said he was "thrilled with this new support by the central labour unions, which represent nearly 900,000 members." This support comes in addition to the substantial report of the Quebec Ombudsman, which called for a fair compensation for the victims. It is important to remember that this report was unanimously approved by the Quebec National Assembly's Commission of Institutions.

The imposing list of groups that support the demands of the Duplessis Orphans Committee include the Ligue des droits et libertés du Québec, la Fédération des femmes du Québec et la Congrégation des Soeurs Auxiliatrices de Montréal. Last May, more than 22,000 people signed a petition in favour of the Duplessis Orphans Committee's claims; the petition tabled in the National Assembly by Roger Paquin, PQ MNA for St-Jean.

Let us recall that, the Duplessis Orphans Committee has been asking the Quebec government for the following:

Premier Landry

Cabinet du premier ministre - Québec City :
885, Grande Allée Est, 3e étage
Québec (Québec) G1A 1A2
Tel: (418)643-5321
Fax: (418)643-3924

http://www.gouv.qc.ca/ Official Quebec Government Website/Site Web officiel du Gouvernement du Québec
premier.ministre@cex.gouv.qc.ca Email Mr. Landry/Envoyez un courrier électronique à Mr. Landry


ORPHELINS DE DUPLESSIS

Les centrales syndicales pressent le premier ministre Landry d'agir dans le dossier des orphelins de Duplessis


Montréal, le dimanche 27 mai 2001 - Les centrales syndicales, la CSN, la CSQ et la FTQ, appuient ensemble la cause des orphelins de Duplessis. Les chefs des centrales, en solidarité avec les centaines de victimes qui ont été internées illégalement durant leur enfance dans des asiles psychiatriques, en moyenne une dizaine d'années, pressent le premier ministre Bernard Landry d'agir. Les chefs syndicaux lui demandent d'offrir un règlement équitable aux victimes, comme cela c'est fait ailleurs au Canada. C'est l'occasion d'attirer l'attention du gouvernement du Québec et de la population sur le fait qu'un manque de compassion et de justice est évident dans ce dossier. Essentiellement, les centrales syndicales demandent une action rapide de la part du gouvernement du Québec.

Les chefs des centrales syndicales, M. Marc Laviolette (CSN), Mme Monique Richard (CSQ) et M. Henri Massé (FTQ), profitent de l'occasion pour rappeler au premier ministre Landry que les outils de la justice doivent être mis immédiatement en oeuvre dans ce dossier. « Aujourd'hui, les orphelins de Duplessis demandent justice : les faits sont documentés. Par ailleurs, les sondages d'opinion publique démontrent que la population québécoise leur est largement favorable. Le gouvernement fédéral et plusieurs autres provinces nous ont devancés dans les cas d'abus institutionnels envers les enfants en terme de dédommagement. Nous devons combler ce retard. La justice au Québec doit s'appliquer envers les démunis de notre société dont les orphelins de Duplessis », concluent les porte-parole syndicaux.

Pour sa part, M. Bruno Roy, président du Comité des orphelins de Duplessis, a déclaré : « Le temps est venu de mettre fin au calvaire des victimes qui attendent encore aujourd'hui que le gouvernement agisse et mette fin à une injustice historique ».

Au nom du Comité d'appui pour la justice aux orphelins de Duplessis, le Dr Denis Lazure a dit « se réjouir du nouvel appui des centrales syndicales, lesquelles représentent au total près de 900 000 membres ». Cet appui s'ajoute au rapport étoffé du Protecteur du citoyen qui réclamait une juste indemnisation des victimes dans un rapport qui, rappelons-le, a été appuyé unanimement par la Commission des institutions de l'Assemblée nationale du Québec.

Une liste imposante de groupes soutiennent les revendications du Comité des orphelins de Duplessis, notamment : la Ligue des droits et libertés du Québec, la Fédération des femmes du Québec et la Congrégation des Soeurs Auxiliatrices de Montréal. Notons qu'en mai dernier, plus de 22 000 personnes avaient signé une pétition en faveur des demandes du Comité des orphelins de Duplessis, laquelle a été déposée à l'Assemblée Nationale par le député péquiste de St-Jean, M. Roger Paquin.

Rappelons les demandes du Comité des orphelins de Duplessis :

Premier Landry

Cabinet du premier ministre - Québec City :
885, Grande Allée Est, 3e étage
Québec (Québec) G1A 1A2
Tel: (418)643-5321
Fax: (418)643-3924

http://www.gouv.qc.ca/ Official Quebec Government Website/Site Web officiel du Gouvernement du Québec
premier.ministre@cex.gouv.qc.ca Email Mr. Landry/Envoyez un courrier électronique à Mr. Landry